EMDR

Depuis mars 2019, je suis praticienne en EMDR animalier, certifiée par l’institut Emanasso.  

Pourquoi avoir suivi cette formation ?

Il arrive que certains évènements aient un impact traumatisant pour un animal. Cela se produit quand les évènements vécus ne sont pas traités correctement par le cerveau.

Et justement, parcequ’il y a un dysfonctionnement du traitement des certaines informations par le cerveau, les différentes approches classiquement utilisées pour aider les animaux dans ce cas-là désensibilisation, médication, …) se révèlent souvent insuffisantes.

Je me suis souvent retrouvée confrontée à des cas, où toutes les techniques que je connais et applique ne sont pas suffisantes pour aider l’animal en profondeur. C’est le cas d’une de mes chiennes, un terrain génétique difficile, une succession malheureuse d’évènements traumatisants à un âge charnière l’ont rendue peureuse, phobique, stressée chronique. Chaque tentative d’approche me confrontait aux limites de cette approche.

 

Et c’est là que l’EMDR prend tout son sens, toute son importance. Car l’EMDR peut traiter des souvenirs douloureux, traumatisants peu importe que l’évènement auquel ils se rapportent soient clairement identifié ou non, quelle que soit son origine ou encore le moment où il est survenu en intégration neuro émotionnelle.

Qu’est ce que l’EMDR ?

EMDR est l’acronyme de Eye Movement Desensitization and Reprocessing (désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires).

Cette approche thérapeutique a été développée (en humain) en 1987 par Francine Shapiro, docteur en Psychologie au “Mental Research Institute” de Palo Alto aux Etats- Unis. La thérapie EMDR a fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques (on recense 24 études sur son efficacité) et est reconnue/conseillée par de nombreuses organisations internationales, dont l’Organisation Mondiale de la Santé, depuis 2013.

 

Le but de l’EMDR est de diminuer la charge émotionnelle associée à un souvenir traumatique

EMDR pour les animaux ?

Le cerveau émotionnel, qui commande entre autre les émotions, est commun à tous les mammifères.

En 2010, partant de ce constat, Fabienne Lannes-Gilibert, Psychothérapeute et Superviseur EMDR certifiée Europe, a adapté cette approche aux  mammifères non humains en conceptualisant des protocoles qui leur sont adaptés.

 

Depuis 2013, l'EMDR modèle animal est validée par les chercheurs de l'INSERM. (Emanasso)

Dans quels cas l’EMDR peut-il être utile ?

  •           Stress

  •           Peur

  •           Phobie

  •           Angoisse

  • ...

Comment fonctionne l’EMDR ?

(source : Emanasso)

Lors d'un traumatisme physique ou émotionnel, toutes les informations perçues  sont gelées dans le cerveau, de façon dysfonctionnelle, perturbant ainsi la perception des  situations présentes.

La situation présente n'est alors plus vécue pour elle-même, mais au travers de ces perceptions prisonnières du trauma.

S'en suit alors un phénomène de généralisation : quand  un seul élément contenu dans la situation traumatique se présente à nouveau, c'est toute la situation passée qui est alors réactivée, générant en même temps toutes les émotions négatives et douloureuses associées.

Par le protocole EMDR animal, il se produit de façon naturelle, un retraitement des informations et ce, de façon naturelle, par le Traitement Adaptatif de l'Information, le TAI.

Ce retraitement des informations agit directement sur le cerveau émotionnel, permettant aux informations gelées  par la situations traumatique, d'être retraitées de façon  fonctionnelle, adaptative et positive.

Il se produit ainsi  une désactivation de la charge émotionnelle négative et ainsi, le présent est vécu simplement pour ce qu'il est, sans peur, ni réaction de fuite ni d'évitement.

Les déclencheurs du quotidien :

Les images, les sons, les sensations, les odeurs et les émotions liés à l’événement douloureux sont stockés dans le cerveau, prêts à se réactiver au moindre rappel . Il peut suffir d'un son, de la vue d'un objet, d'une odeur et c'est tout le traumatisme qui est revécu  et ressenti dans le corps.

 

L’EMDR va permettre à ces informations douloureuses d'être retraitées vers un réseau mnésique fonctionnel et de façon adaptée aux situations nouvelles du présent.

En pratique

- Petits animaux (chiens, chats, lapins, …)

  • 1er RDV via Zoom ou en présentiel afin d’établir l’anamnèse de la situation, mettre en place ensemble les bases de l’EMDR qui nous permettront de pouvoir commencer la pratique dès le 2e RDV
  • RDV suivants en présentiel

 

- Grands animaux (chevaux, ânes, vaches, …) et/ou cas particuliers

  • Je travaille en binôme avec une collègue, également praticienne EMDR certifiée par Emanasso.
  • 1er RDV Nous sommes présentes toutes les 2, en présentiel, pour l’anamnèse et la mise en place des bases qui permettront la suite du travail. Si la situation le permet, nous commencerons déjà le travail pratique

 

TARIFS

- Petits animaux

  • 1er RDV : 110.00€ (+ frais de déplacement éventuels)
  • RDV suivants : 60.00€/h ou forfait ½ journée : 150.00€ (+ frais de déplacement éventuels)

 

- Grands animaux et cas particuliers

  • 1er RDV : Forfait 250.00€ + frais de déplacement
  • RDV suivants : 120.00€/h ou forfait ½ journée : 300.00€ + frais de déplacement

 

 

 

*Cette approche ne se substitue en aucune manière à un suivi vétérinaire.